Les Conseils de Juliette 

Comprendre votre défaut visuel

L’œil 

oeil

L’œil ou globe oculaire est une structure creuse de forme globalement sphérique. Il est composé de la cornée, première surface en contact avec l’air, du cristallin, de la rétine et de liquide. Vos yeux sont fragiles et vous le savez. Protégez les, prenez en soin. Attention aux UV, protégez vos yeux du soleil. Savez vous que le cristallin ne filtre pas les UV avant l’âge de 6 ans ? Ils arrivent donc directement sur la rétine, d’où l’importance de lunettes de soleil même chez les tout-petits…

Surveillez vos yeux et ne l’oubliez pas, c’est une visite tous les 3 ans chez votre ophtalmologiste AU MINIMUM même quand tout va bien et voyez votre opticien régulièrement pour une vérification de votre vue au moindre doute.

Myopie 

myopie

DÉFINITION : La myopie est un trouble de la vision lointaine. La personne myope voit mal de loin (infini à 5 mètres) mais bien de près. L’œil myope est trop long pour sa puissance. L’image d’un objet observé au loin (5m) se fait en avant de la rétine et donc laisse un flou sur la rétine.

SYMPTÔMES : La myopie reste à surveiller de près car elle peut évoluer rapidement. Elle peut être héréditaire ou apparaître plus tard, souvent à l’adolescence. Si vous plissez les yeux pour voir mieux de loin, si vous ne reconnaissez pas les amis que vous croisez dans la rue, il est temps de prendre un rendez vous chez votre ophtalmologiste.

SOLUTION : porter des lunettes (ou se faire opérer) Vos verres seront des verres divergents (plus épais au bord qu’au centre) Vous pourrez de ce fait les faire adapter sur pratiquement tous types de montures.

Astigmatisme

astigmatisme

DÉFINITION : L’astigmatisme est un défaut visuel plus complexe car non Sphérique. Il est du à une malformation de la cornée (première surface de l’œil, en contact avec l’air): La cornée n’apparaît plus Sphérique (comme un ballon de foot) mais torique (comme un ballon de rugby), elle ne possède pas les mêmes rayons de courbure dans deux méridiens perpendiculaires donnant alors à l’œil deux corrections différentes dans deux orientations perpendiculaires.

SYMPTÔMES : Maux de tête, confusion des formes et des lettres au loin « H M N apparaissent identiques..» L’œil ne peut accommoder que de façon sphérique (de la même valeur dans toutes les directions). Si vous êtes Astigmate hypermétrope, vous allez accommoder naturellement de façon à être le plus confortable possible, mais sans arriver à compenser réellement votre défaut visuel, c’est très fatiguant et peut provoquer des maux de tête. Si vous êtes myope astigmate, vous verrez non seulement flou au loin, mais aussi déformé (plus ou moins selon la valeur le l’astigmatisme) Seules vos lunettes ou vos lentilles pourront vous redonner la réalité des formes et la netteté.

 Hypermétropie

hypermetropie

DÉFINITION : Une personne hypermétrope peut voir net autant de loin que de près mais elle fournit pour cela un effort d’accommodation. L’image d’un objet regardé au loin va se former en arrière de la rétine, la vision sera floue si l’œil n’accommode pas pour la ramener sur sa rétine.

SYMPTÔMES : maux de tête, surtout après avoir longtemps lu en vision de près ou en fin de journée. difficulté de concentration surtout pour des travaux minutieux (et de près). Une personne peut être hypermétrope depuis des années et ne s’en rendre compte que lorsqu’elle n’arrivera plus à la compenser en accommodant (avec l’âge, la faculté d’accommoder diminue : le cristallin se rigidifie, il perd de sa souplesse, ne lui permettant plus sa « mise au point  » : accommodation).

SOLUTION : Porter des lunettes à verres convexes qui vous permettent de ramener l’image de l’objet observé sur la rétine et vous permet de relâcher l’accommodation.

Presbytie 

presbysie

DÉFINITION : La presbytie apparaît vers 45 ans en moyenne, c’est un phénomène naturel qui nous touche tous ! Nous avons à l’intérieur de l’œil le cristallin, qui fait office de «lentille-muscle», sa fonction est de ramener l’image de l’objet que vous regardez sur la rétine. C’est lui qui va faire la mise au point (accommodation ) pour voir net à toutes distances. Mais en vieillissant, le cristallin va perdre sa souplesse ( ses cellules mortes ne s’évacuent pas et viennent former en son centre un noyau qui grossit et le rend plus rigide). À 20 ans on peut accommoder de 10 dioptries facilement alors qu’à 60 ans on peut accommoder déjà difficilement de 2 dioptries… Une personne sans défaut visuel voit net au loin (5m) sans accommoder mais à 45 cm fournit une accommodation de 2,5 dioptries… à 45 ans cette même personne devra être aidée pour la vision de près par des verres permettant au sujet de moins accommoder pour voir net.

SYMPTÔMES : Vous n’avez jamais eu de problèmes de vue et pourtant, depuis peu, vous avez de plus en plus de mal à voir les petits caractères en vision de près (45 cm), quand vous allongez les bras, c’est mieux ! On dit que quand les bras ne sont plus assez longs pour voir net, il faut consulter l’ophtalmologiste. Vous êtes myope, vous remarquez que c’est mieux de près quand vous enlevez vos lunettes. Avec, vous n’arrivez plus à faire la mise au point de près, vous devenez presbyte…

SOLUTIONS : Vous devez porter une correction différente pour celle de près et celle de loin. Vous pouvez adopter la solution: 2 paires de lunettes une de loin et une de près (peu pratique), ou adopter la solution verres progressifs qui vous feront voir net à toutes les distances (recommandé pour plus de confort !) ou lentilles progressives (de mieux en mieux conçues et de plus en plus confortables !)

Conseils esthétique et techniques adaptés

Le premier conseil, et à mon avis le plus important, est celui de choisir un opticien passionné, il prendra le temps qu’il faut pour répondre à vos attentes, vous conseillera, vous expliquera et surtout sera certainement très rigoureux dans la technicité de son métier.

Bien Choisir sa Monture

Le choix de la monture se fait en tenant compte des traits de votre visage, de vos goûts bien sûr, mais aussi de votre correction et du type de verres que vous désirez… Montures en métal, en plastique, percées, nylor, cerclées… essayez les… c’est le seul moyen de savoir quoi adopter.

Essayez de respecter au moins une règle: que la monture choisie ne soit pas trop grande ou trop petite. L’idéal, surtout en cas de forte correction, est que votre œil soit le plus centré possible dans le verre, le résultat esthétique sera net. Une monture trop petite pourrait vous marquer les tempes, abîmer les fixations des branches… Si vous portez des verres progressifs, attention aux petites montures, vous devez penser à votre confort de près aussi !!!

Choix des verres

Il existe plusieurs matières de verres : les organiques sont légers, résistants aux chocs mais peu aux rayures ; on peut les adopter quelque soit la monture. Les verres minéraux sont beaucoup plus lourds, cassent mais se rayent difficilement. Adaptables uniquement sur une monture cerclée, ils casseraient trop facilement sur une monture nylor…

Anti-reflet ou pas ?

L’anti reflet va rendre vos verres plus transparents, vous n’aurez plus le reflet de votre œil sur le verre, ce sera plus confortable. Attention, ce n’est pas un anti-rayure (d’ailleurs ça n’existe pas) mais il va quand même protéger vos verres des micro-éraflures (dues le plus souvent au nettoyage). L’anti-reflet va rendre vos verres plus transparents, vous aurez sans doute l’impression qu’ils se salissent plus vite.

Nettoyage

Les produits, lingettes ou sprays, vendus chez votre opticien sont parfaits. Attention, pour l’utilisation du spray, pensez bien à étaler le produit avec vos doigts avant d’essuyer. Sinon, eau froide + liquide vaisselle (pas d’eau chaude, cela pourrait faire sauter le traitement). Attention, pas de white spirit et autres solvants, voyez plutôt votre opticien pour enlever la peinture….

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question, nous serons à votre écoute.

Contactez-nous

Envoyez-nous un message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Vous n'arrivez pas à le lire ? Changer le Captcha captcha txt